Nelson Tardif

 














Ambivalence de l’art

L’art est ambivalent. Il peut être une expression au service de la vie comme il peut être une expression au service des pouvoirs de domination. Cependant, l’art est plus que ce que nous en disons et ce à quoi nous le réduisons. Ne serait-il pas avant tout une expression de l’être humain et de la société en marche sur leur chemin de libération et d’humanisation? En ce sens, l’art favorise l’émancipation de la vie. Enfermer l’art sur lui-même c’est en faire un système de valeur clos au service des structures de domination. Dans cette perspective, il devient un instrument qui favorise l’assimilation aux idées hégémoniques et la propagation de l’ordre des choses entretenu par le pouvoir dominant.